Rayons d'espoir

Je n'ai pu que m'arrêter pour prendre en photo cette lutte entre le couvert nuageux et le soleil dont quelques rayons réussissent à percer. Ce n'est pas le plus beau des décors, mais quand on est pressé, on tente de faire au mieux avec ce qu'on a. Au fond de soi même, on déplore le réchauffement hâtif de la température, mais il est dur de lutter contre cette odeur de printemps comme il régnait aujourd'hui en fin d'après-midi.

Je n'ai pu que m'arrêter pour prendre en photo cette lutte entre le couvert nuageux et le soleil dont quelques rayons réussissent à percer. Ce n'est pas le plus beau des décors, mais quand on est pressé, on tente de faire au mieux avec ce qu'on a. Au fond de soi même, on déplore le réchauffement hâtif de la température, mais il est dur de lutter contre cette odeur de printemps comme il régnait aujourd'hui en fin d'après-midi.