Vue de haut (prise d'en bas)

Rien de spécial à propos de ce goéland, mais comment ignorer ce ciel si bleu? Peut-être qu'après tous ces jours de grisaille, on apprécie davantage le soleil.  Je trouve que le "découpage" de l'oiseau sur le ciel, combiné à l'éclairage du soleil, fait ressortir les détails des ailes et du bout de la queue.